Dix-septième jour : Écrire une chanson avec une structure couplet/refrain – Au moins 4 couplets de 4 vers plus le refrain.

3 06 2011

Nineteen times

Colin se retrouve une fois de plus seul.
Ooh seul. Katherine vient de le laisser.
Et ce n’est pas la première Katherine à faire ce move.
Colin, quand comprendras-tu que les Katherines ne sont pas pour toi?

Refrain
And when it comes to girls named Katherine,
Colin is always getting dumped.
Ooh Oooh nineteen times. Yeeaaah nineteeen times.
Oooh Colin, you should work harder on that theorem of yours.

Mais à Gutshot, résidence de la tombe de Franz Ferdinand, tout changea.
D’enfant prodige à génie, tu seras.
Colin aura son moment « Eurêka! »
Et Lindsay l’aidera avec son théorème.

Refrain

Un matin d’été, c’est la journée de la chasse.
La chasse au cochon sauvage.
Mais aussi la journée des découvertes.
Car le copain de Lindsay la trompe.

Refrain

C’est dans une grotte secrète
Que Colin et Lindsay s’embrasseront
Et ils prendront la route pour le Wendy’s
Mais Lindsay ne voudra que  » keep going and not stop ».

Inspiré librement et totalement du roman « An Abundance of Katherines » de John Green.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :