Huitième jour : Exercice de style (la suite) – Reprendre les textes du jour 6 et 7 et créer la description du lieu à la deuxième personne du singulier, donc avec un point de vu subjectif.

25 05 2011

Pour te rendre sous le pont, il a fallu que tu empruntes un petit sentier abrupt foisonnant de mauvaises herbes et bordant l’autoroute. Dangereux, il t’a donné la frousse comme à plusieurs de ceux qui ont foulé son sol. La terre est battue à force d’avoir eu des pieds la tapant, mais la nature – lire les mauvaises herbes – essaye toujours de reprendre le dessus.

Rendu au niveau de la rivière le spectacle t’était à la fois désolant mais aussi d’une beauté remarquable. Urbain dans une nature souillée. Un mélange incertain de mauvaises herbes, de béton, de branches, de graffitis, de rond de feu, de bouteilles de bière vides et d’autres éléments insolites comme un panier d’épicerie. C’est comme une toile d’un artiste contemporain : tu sais pas ce que c’est, mais tu sais que tu as une émotion.

Machinalement, les vagues s’écrasent sur la structure du pont tentant, sans succès, du moins pour le moment, de détruire et d’effacer son béton et ses graffitis. Semblable à un sapin dans la tempête les piliers du pont restent infaillibles et immobiles.

Naïvement, tu as cru que cet endroit serait magique et te transformerait, mais l’odeur de poisson mort qui règne te répugne. Malgré tout, cet endroit a été et sera, sans contredit, le témoin de plusieurs partys et rencontres.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :