Il n’est point nécessaire de se rendre loin pour effectuer un voyage qui transforme sa vie

26 08 2010

502 km pour être plus précise.
C’est la distance que j’ai parcouru pour aller travailler durant l’été. Alors que j’avais mon permis de conduire depuis deux semaines. Stressant.

J’ai été en contact avec des gens de différents milieux.
Deux hommes de bois. Très spirituels.
Un vieux français anciennement sportif devenu homme de bois.
Des français. De la ville, de la campagne, riche, moins riche. Ados. Et des adultes-accompagnateurs.
Et un accompagnateur québécois par groupe.

Toute sorte de gens pour confronter mes peurs, mes habitudes de vie, ma manière d’être.
Que d’enrichissement! Et c’est même pas sarcastique.

Je veux et je dois faire confiance aux autres.
Eux aussi, ils savent.
Écouter, mais s’exprimer aussi. De pas tout garder à l’intérieur.
Ne pas exploser. Faire le point. Réagir, bien et rapidement.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :