Une ville fantôme

22 06 2008

Revenues du Laguna de Quilotoa, la ville de Latacunga est presque déserte.
Les commerces sont fermés, les hôtels, les restaurants, les cybercafés!
Plutôt troublant.
Surtout qu’une fine pluie tombe sur la ville, impossible de regarder passer le temps assis sur un banc de parc.
Nous voulions partir rapidement pour Quito, il va falloir retarder ça un peu.
Bah, tant que je dorme à Quito, parce que vraiment il n’y a rien à faire à Latacunga, sauf que c’est un excellent point de départ pour plusieurs tours de trekking.

J’ai tout de même hâte de rentrer au Québec.
Plein d’émotions mélangées dans ma tête.
J’ai rien vu de l’Équateur.
Je m’ennuie d’Al, vraiment très beaucoup.
Puis, bon ça fait déjà cinq semaines que je suis partie.
J’ai hâte de faire des trucs avec mon monde.
Faire le party, aller au ciné-parc, faire du camping, du vélo,…


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :