Jusqu’à minuit trente

8 07 2007

Petite fin de semaine, pas loin du idéal.
Vendredi fin d’après-midi, sur la 10.
Je vous passe les détails de trafic et d’accident sur le pont Champlain…
Direction Sherbrooke.
Mick et Ward y habitent désormais.

Ça boit.
Samedi on se fait  des bouffes étonnament bonnes.
Et ça boit ;).

Puis, les guitares sortent.
Emmitouflée sous ma couverture, j’apprécie les riffs de Yesterday’s Ring.
Puis arrive Joanie, et sa voix du tonnerre.
Elle a chanté et chanté.
Du Québécois all the way.
Nous étions tous submergée par sa voix.
Belle, profonde, puissante.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :