Québec – 10 juillet 2006

10 11 2006

Mieux vaut tard que jamais, tu disais? ;)

Gwen
Mariane
Andy
Sandrine

Le 9 juillet, par ici!

Lever à 9h30 + déjeuner toast au beurre de pinottes et confitures (et œufs cuits dur!!!).

Départ vers 11h pour le musée des beaux-arts de québec.

Marche à travers les plaines d’Abraham. Rencontre avec un sympathique habitant du coin qui nous fait une capsule éclair à propos de La Bataille.

Musée. Exposition d’artistes québécois des années 50-60 (?). Impression d’écrasement devant les toiles de Riopelle. Exposition de formes & monochromes. Jolies couleurs.

Sieste avec Sandrine et bonne musique sur les plaines.

Dîner à 16h à l’auberge.

Sieste dans la chambre. Lever à 19h.

Départ à 20h pour le restaurant sur la rue Saint-Jean. Rencontre d’un band de jazz «Vitaminé» qui danse dans la rue. Achats dans des kiosques dans la rue (aimants pour moi, sac tortue et boucles d’oreilles pour Andy, verre à shooter chauve-souris pour Sandrine de la marque Presse-pois). Découverte des filtres à café en chanvre réutilisables.

Arrivée au resto vietnamien (vers 21h30) aux cuisines fermées. Digression vers le délicieux Hobbit à la délectable ambiance.

Envoyées au Sacrilège par le serveur. Bière et serveur à l’accent sexy. Il nous a déjà d’ailleurs fait un très joli sourire quand on le lui a dit. Le Sacrilège était plutôt génial, avec une atmosphère étudiante. Nous avons déguster une ou deux bonnes bières québécoises (Boréale, Cheval Blanc et Barberie!). La prochaine fois qu’on y va, il faut se trouver une place dans la terrasse intérieure aux murs de pierre et lierres qui grimpent!

Retour à l’auberge où le courant est coupé. Gab et Andréann partent à la recherche du pourquoi n’avons-nous pas d’électricité. À l’accueil, elles ont pu répondre à leur grand questionnement. Hydro-Québec! Fait cocasse : Des employés de l’Auberge sont sur le toit en train de faire je-ne-sais-quoi. L’employée de nuit se met à leur crier après pcq 1) y s’énarvent 2) à savoir s’ils se rappelaient à quel moment la panne était sensée avoir lieu. Et le mec de lui rétorquer « t’effaces tes e-mails, toi?» « Euh c’pcq j’peux pas aller les voir! » Et le plus l’fun, c’est qu’on l’a toutes entendue, mais Mary et Sandrine étaient à notre chambre du troisième étage la fenêtre ouverte et Gaby et moi, nous étions en bas, avec l’employée-foule-hot de nuit. Déshabillage et ablutions dans la toilette à la lueur des cellulaires (vive la technologie).

Exploration de l’auberge plongée dans le noir (les lumières de secours sont éteintes). Nous avions deux couloirs à parcourir. Nous avons commencé par nous rendre à la grande fenêtre, celle que nous n’avions pas porté attention quand on avait de la lumière. 30 secondes de vent et de lumières de la ville pour nos yeux émerveillés. Ensuite, nous avons pivoté à 180 degrés pour affronter le corridor sombre. Plus nous avancions, plus celui-ci ressemblait à un trou noir glauque. Nous avons finalement réussi à traverser le passage sinistre, pour terminer agréablement. Rencontre de craquants mâles à l’accent croquable.

Bla-bla dans le lit de Mariane.

Inside de la journée : Le festival d’été de Québec est la cause de tout.

Slogan : garçons à l’accent sexy s’adresser ici

Le 10 juillet, par ici!


Actions

Information

2 responses

11 11 2006
Québec - 9 Juillet 06 « Fragile équilibre

[…] * 10 Juillet 06 11 Juillet 06 […]

11 11 2006
Tout, rien, la vie, la mort et le reste » Blog Archive » Québec, 11/07/06

[…] premier jour – 9/07/06 deuxième jour – 10/07/06 […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :