Et voilà ma réponse, miss!

16 10 2006

Suite à ce post, et surtout à la réaction ici-même, je dois m’expliquer.

Non, je ne mets pas tout le monde dans le même panier.
Oui, je suis capable de faire la part des choses.
Non, ce n’est pas une réaction d’ado.

Mais le bonheur et la lutte pour l’environnement, ça va de pair. C’est difficile à expliquer. Encore un peu confus dans ma tête.

Si les gens étaient bien informés, la lutte serait plus grande. Car les conséquences et les impacts seraient non seulement compris mais assimilés.

Si les gens étaient bien dans leur peau, ils ne s’achèteraient pas de gratteux pour rêver qu’un jour ils vont être heureux parce qu’ils vont avoir de l’argent.

Si on ne fait que de petits gestes pour « améliorer » l’environnement, on va stagner. Rien ne va changer. C’est le mode de vie, la consommation, le style, la façon de voir et de vivre qui doit changer.

Je ne suis pas pour le développement durable. C’est encourager la société de consommation en espérant améliorer notre mieux-être.

Je crois à l’auto-gestion cependant, aux petites entreprises, à la décentralisation. Mais je m’égare.

Et je veux pouvoir être proche des gens. Je veux pouvoir engager une conversation avec quelqu’un dans le metro sans que personne ne trouve ça weird. Juste parce que cette personne lit un livre intéressant.

Ce post n’est pas vraiment structuré et je m’en veux, car je le voulais clair. Un autre, plus tard, peut-être.

Je ne ferais pas de conclusion, il n’y en a pas.

Mais sans rancune, Jo! ;)

Advertisements

Actions

Information

5 responses

17 10 2006
Fille D'hiver

J’comprends un peu ta colère. Mais y’a certains points dont je ne suis pas d’accord. Moi aussi, je dis que les petits changements ça compte. Et même, ça compte pour beaucoup. Et c’est pas vrai que ça va nous faire stagner.

Les petits changements, une fois qui sont adoptés, ils deviennent des habitudes. Et c’est à ce moment qu’on peut introduire d’autres petits changements.

Écoute, nous sommes la première génération à être sensibiliser par la situation de la Terre. Dans la tête à ma grand-mère, le mot pollution veut à peu près rien dire. Dans la tête à ma mère, c’est pas si grave. Dans la mienne, c’est la catastrophe. Dans la tête de nos enfants, ça risque d’être un mode de vie.

Y’a un ajustement à faire. Je sais, c’est injuste. Je sais, les gouvements sont « twits » de ne pas réagir. Je sais, ça enrage. Sauf que, honnêtement, un humain à 40 ans n’a plus grand chose à espérer de sa vie. Il a atteint une stabilité monétaire, il a atteint le zénith de sa carrière, il a sa maison, son RÉER de plus en plus gros et ses enfants sont de plus en plus autonomes. À 40 ans, je dis donc qu’un humain n’a plus grand chose à espérer et de ce fait, il ne changera rien à sa façon de vivre -ou très rarement.

Écoute, des gens qui pensent comme toi, y’en a plusieurs et ça « pousse » de plus en plus dans notre société. Dis-toi que d’ici une dizaine d’années (même pas), les gens qui seront au pouvoir seront très concernés par les changements climatiques parce qu’informer.

Il ne sera pas trop tard parce qu’on peut toujours ralentir les catastrophes. Si il y a un « trop tard » cependant, je crois qu’on l’a dépasser.

Ouais… parfois on a l’impression d’avoir la responsabilité du monde sur les épaules parce qu’on vient d’avoir « sa claque » de la stupidité des gens qui nous entourent. Le mieux à faire, c’est de s’acheter du chocolat (ou des chips!) et de la manger devant un bon film de filles quétaines. Ça fait toujours du bien!

17 10 2006
gwenaelle

«Écoute, nous sommes la première génération à être sensibiliser par la situation de la Terre.»

Faux. J’entend assez souvent ma mère me répéter: « Ah oui j’étais exactement chiante comme ça quand j’étais jeune. »

«un humain à 40 ans n’a plus grand chose à espérer de sa vie.»
Non c’est vrai, à part encore 60 ans de vie, il a plus rien à espérer c’est vrai.

«Dis-toi que d’ici une dizaine d’années (même pas), les gens qui seront au pouvoir seront très concernés par les changements climatiques parce qu’informer.»
Ça c’est véritablement mourrant d’utopisme. On est rendu là tu crois? Avec françoise david qui se bat contre la marge d’erreur dans les sondage? hell noo. c’est clairement pas notre génération qui va sauver la planète non plus.

«Il ne sera pas trop tard parce qu’on peut toujours ralentir les catastrophes. Si il y a un “trop tard” cependant, je crois qu’on l’a dépasser.»
malheureusement ouais

«’acheter du chocolat (ou des chips!) et de la manger devant un bon film de filles quétaines. Ça fait toujours du bien!»
bof moi les solutions comme ça, ça me laisse un goût amer d’immobilisme.


enfin j’ai pas commenté TON texte mariane. anyway je suis un spam alors tu liras pas ça avant des siècle.
m’enfin.

17 10 2006
joanie

Ah voilà! Maintenant je comprends ce que tu voulais dire :) Et je suis d’accord avec tout ça. Fille d’hiver marque aussi des bons points sur le sujet des petits changements. Tu détiens le raisonnement utopique et à long terme tandisqu’elle est un peu plus réaliste et de notre temps. En tout cas, faudrait bien trouver un moyen un jour d’y arriver à tout ca, hen Mary..
On fait tu une révolution? :P

17 10 2006
Mariane

Euh j’te dé-spamme quand même.
Et ton commentaire est drôle.
Un jour, je vais détruire tous les arguments sur terre contre mes pensées :D

20 10 2006
mbouletcraig

«ça me laisse un goût amer d’immobilisme» Argggg je suis plus capable d’entendre (ou de lire) le mot immobilisme. Je sais que ça n’a pas rapport au débat sur l’enviro mais je devais le dire.
Tout ces néolibérals qui veulent nous faire peur en faisant pendre au dessus de nos têtes le spectre de l’immobilisme québécois (inquiète toi pas Gab je te considère pas dans la gang néolibéral, hihi). Mais tout ça est un autre débat…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :