Live Free or Die?

23 03 2006

Ce slogan m’accompagne partout depuis déjà quelques années. Entre 2 et 4 je dirais. Les gens qui me connaissent le savent très bien.

La première fois que j’ai entendu cette acclamation, si je peux dire ça ainsi, c’est dans une chanson : Ghost of Freedom d’Iced Earth. Il y a plusieurs trucs de vraiment débile dans cette chanson. Je l’adore. Elle me fait facilement pleurer. Surtout si je pense à toi, Cathou. Bref.

Mais, un peu plus tard dans ma vie, j’ai appris que c’était la foutue devise du New Hampshire. Une devise américaine, sacrament! Et certainement à saveur très conservatrice. Yach, yach, yach! Ouf, j’en ai quasiment fait des cauchemars. Maintenant, je l’accepte avec un sourire, et photographie les plaques du New Hamshire quand je vais à New York (malheureusement, je crois ne plus l’avoir :()

Donc, ne pas vous méprendre, je ne suis pas une libérale endurcie, mais seulement une de ces ados (pas capables d’accepter que je suis rendue une « jeune adulte ») en mal de liberté même si … je l’ai, car je la perçoit, n’est-ce pas Phil? Et qui aime particulièrement la musique, et ne fait donc que la citer.

Live Free or Die est un cri à l’amour, une détresse, un aveu, un désenchantement, un espoir pour moi, et non une valeur pour défendre la non-intervention de l’État.


Actions

Information

2 responses

24 03 2006
Andy

:) J’aime bien le fait que tu assumes totalement! ;)

24 03 2006
Gwenaelle

moi je te connais mieux que ça, allez. tu sais que tu veux habiter au new hampshire!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :