La méchante censure

22 03 2006

Un dimanche après-midi bien tranquille (le même que celui de la crème glacée), magasinage léger au marché aux puces. Un nouveau petit coton ouaté noir avec le capuchon carotté rouge, un poster de Megadeth, et quelques macarons pour ma sacoche : Megadeth (l’album de Rust In Peace), Felix the cat, L’orange mécanique, etc. et surtout un clâmant : FUCK CENSORSHIP. Ou làlà les méchants mots.

La censure. Bonne ou mauvaise? Autant elle est vu comme une bénédiction du ciel, autant elle est désaprouvée et exécrable pour certains.

Personne n’est prêt à dire, d’une manière très ouverte, qu’il est pour la censure. Parce que être pour la censure, c’est brimer la liberté des autres. Les brimer de dire ce qu’ils pensent. De faire ce qu’ils veulent. Mais bon, « la liberté des uns commencent où celles des autres s’arrêtent » (Grr, je hais cette citation.)

Et pourtant dire qu’on est contre la censure amène l’autre côté de la médaille, tout aussi extrèmiste. Cela veut absolument dire que nous sommes des révolutionnaires assoifés de sang et de violence (et de n’importe quel truc tordu).

Blablabla.

Et moi je dis que la pire chose que l’humain est fait est bien de se censurer. Car non seulement censure-t-il les productions des autres (les « fuck » dans les chansons, les « tits » de la danseuse dans « Des gens pas ordinaires », etc) mais il se censure lui-même. S’empêche de dire des trucs, de créer spontanément.

Bref, bref, je crois que tout ceci n’est question d’éducation et de bonne jugeote. Et là, je ne parle pas de l’éducation de l’école, car l’école n’est pas responsable de tous les maux, mais ça c’est une autre histoire. Par exemple, un film. Ce n’est pas mauvais l’idée de la côté (13ans et +, etc), car cela donne le degré de l’intensité du langage vulgaire, de la sexualité pour nous avertir qu’on ne sera peut-être pas capable d’endurer ce qui est montré à l’écran. Mais si, malgré le fait d’avoir été averti, en sachant très bien qu’on ne sera pas capable de voir les scènes, nous y allions tout de même, nous ne devrions pas avoir le droit de chialer, de critiquer, de dénoncer le film.

Même principe sur les vidéoclips disons de rap, où les jeunes filles se shakent le cul et les seins. Si un jeune les regarde en croyant y voir la réalité, bien sur qu’il agira comme un salaud et un pimp. Mais s’il comprend que celles-ci ne sont que des « actrices » et que les femmes ne sont pas des objets car quelqu’un leur a dit, et qu’il le comprend où est le problème?

Nous devons être capable d’en prendre et d’en laisser.

Un très bon exemple de jugeotte et où la censure n’avait pas lieu d’être, et n’y était heureusement pas. Il y a deux étés je crois, le Musée des Beaux-Arts de Montréal présentait « Jean Cocteau L’enfant terrible« , moi et une amie (Andy), y sommes allées, évidemment. Nous arrivons donc dans une salle où il y a des avertissements sur ce que nous allions voir dans la prochaine salle, qui était « fermé » comme quoi toute personne ne voulant pas y aller ne les verrait pas. C’était des croquis pour la plupart, très crus. Je parle ici de scène de fellation, d’enculage, d’homosexualité, de masturbation etc. Ma salle préférée. Et les gens étaient tellement choqués! Pourquoi est-tu entré alors? Tu ne le savais pas en partant que tu allais l’être? …

C’est comme les personnages qui ne vont sur les blogs que pour lancer des commentaires méchants, haineux et totalement gratuits. Tu as le droit d’être en désaccord et de le dire, mais tu n’est pas obligé de blesser les gens en le faisant. Certains bloggeurs ont préférés fermés la porte aux commentaires dans ce genre de cas. Cela ferme la communication, mais ce n’est pas un geste contre la censure. C’est pour se protéger, pour arrêter de se faire mal. Et je les comprends.

Oufff.


Actions

Information

2 responses

22 03 2006
andydanslalune

Tout entière et d’accord avec toi Mary.
En passant. À quand notre prochaine pièce? Expo?

23 03 2006
Nihiliste

Hummmmm… J’sais pas trop quoi en penser de celle là. Vraiment pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :